Page crée le : 14 avril 2014 à 21:25 -- dernière modification le : 10 mai 2014 à 18:43

Que se cache d’arrière le projét de supression des régions en France?

P. Jovanovic sur la réforme des régions : « Manuel Valls applique une directive de Goldman Sachs ! »

Goldman et Sachs à donnée il y à trois ans déjà des directives à la OCDE pour que la France réforme la carte des régions (suppression d’un bon nombre des régions). Tout ceci pour réaliser des économies considérables enfin que la France puisse garder sa capacité de remboursement des bons de trésor.  Pour Goldman & Sachs la France est comme une orange, qu’il faut presser le plus long temps que possible …. au profit des banques privées bien attendu.

Les banques américaines sont entrent de prendre le pas sur les banques françaises en France, c’est une des conséquences de la planche à billet de la FED.  Cette démarche correspond à une mise en esclavage du peuple français par la dette et ceci est valable pour nombreux d’autres pays de l’Europe, Espagne , Grèce, Portugal, Italy, …

Manuel Valls reprend les objectifs de Goldman & Sachs et impose aux français la directive de cette banque privée américaine! Ceci ne sera pas le première ni la dernière directive de la part de Goldman & Sachs.

Dans un rapport, l’Organisation de coopération et de développement économiques s’étonne que l’État ne se mobilise pas plus pour faire le ménage dans les collectivités. Le sujet reste tabou face aux élus locaux, arc-boutés.

L’OCDE ( Organisation de Coopération et de Développement Économiques) qui à son siège à Paris encourage le libre-échange et la concurrence pour favoriser l’innovation et les gains de productivité. Pour lutter contre le chômage, l’OCDE recommande notamment la « flexibilisation du marché du travail« . Elle encourage la mondialisation économique et l’ouverture des marchés. L’ouverture du marché favorise le dumping salarial, fiscal et social et il ceci à contribué en ce qui concerne l’Europe a la privatisation des services publics.

L’OCDE, comme certaines autres organisations internationales, est critiquée par le mouvement altermondialiste.
On lui reproche de faire la promotion active du libéralisme économique et d’être un des piliers du néolibéralisme. Ces mêmes critiques pointent notamment son rôle dans les négociations secrètes de l’Accord multilatéral sur les investissements.

(…) Ailleurs en Europe, les pays ont multiplié les réformes, parfois au prix d’une rationalisation drastique (division par 3 du nombre de communes en Grèce, par 2,5 au Danemark…).

D’ici 2015, l’Etat a prévu de diminuer de 4,5 milliards d’euros les dotations aux collectivités locales. Dénoncé par les maires de France comme « un coup de massue sans précédent », l’OCDE salue au contraire l’action engagée : « La pression actuelle est de nature à encourager la mutualisation des services et de dégager ainsi des économies ». L’organisation va plus loin, en suggérant la fusion des plus petites communes et la suppression pure et simple du département. (…)  source

Pierre Jovanovic tire également notre attention sur des faits divers qui se sont produit en début de cette année.

Goldman & Sachs à pris le contrôle total sur les matières premières au mois de Mars 2014 en  » rachetant  » via la société de trading Mercuria (fondé par des ex-employées de Goldman & Sachs)    le département des matières premières de son concurrent J.P. Morgan …. simple coïncidence qu’il y à un nombre anormal de dits « suicides ? » en peu de temps chez J.P. Morgan?!?

BANQUIERS MORTS: JP MORGAN 6 – GOLDMAN SACHS 0 ou 1 (mises à jour 7 avril)
du 7 au 11 avril 2014 : Il y a eu tant de suicides que j’ai oublié d’en lier un, Ken Bellando, trader de Levy Capital et ex analyste JP Morgan et de Paragon Capital. Je l’ai oublié parce qu’il n’était pas de la JP Morgan au moment où il a sauté par la fenêtre. En revanche, son oncle est le directeur des investissements « risque » de la JP Morgan, toujours en activité, lire ici le New York Post, et ici le Daily Mail. Donc, il est clairement à mettre dans la colonne de la banque.

Un avocat de l’Etat Major de la JP Morgan a été renversé par une camionnette qui a pris la fuite. Elle roulait si vite que Joseph Giampapa a été projeté dans les airs et projeté comme une fusée. Cela fait 6 morts rien que pour la banque de Blythe Masters, et 0, ou bien 1 avec le fils Corzine, pour Goldman Sachs.

Mieux: si vous prenez les 200 noms de banques installées à Wall Street et que vous mettez cela dans un calcul statistique, eh bien le résultat de mortalité que vous aurez sera purement effrayant. Maintenant, beaucoup de gens au sein de la banque doivent se poser des questions et prendre des assurances-vies. Notre lecteur Franz a fait cette photo à Milan d’une curieuse banque italienne pour illustrer ce sujet.

Le Bilan de la JP Morgan: 5 suicides, 1 accident sur 2014

- Joseph Giampapa, directeur juridique
- Kenneth Bellando, ex analyste;
- Gabriel Magee, vice-président du département investissement high-tech Europe.
- Ryan Henry Crane, cadre supérieur trading.
- Li Junjie, trader Forex.
- Jason Alan Salais, informaticien avec plusieurs niveaux d’accreditation.

Journaliste:

David Bird, spécialiste des matières premières au Wall Street Journal n’a pas été retrouvé.

Famille:

Jeffrey Corzine, fils de l’ancien patron de la Goldman Sachs Jon Corzine impliqué dans le scandale de la faillite de MT Global, suicidé au Mexique, lire ici le NY Post.

Comme il y a beaucoup de morts en ce moment, j’en ai parlé à la radio mercredi, la banque pourrait même parier sur son propre personnel, elle gagnerait de l’argent, ha ha ha, lire ici Wall Street on Parade, merci à Andrew. « Ton employeur qui parie sur ta mort précoce ! Une assurance vie dont la banque est le bénéficiaire « And yet, somehow, banks are allowed to collect death benefits on terminated workers right under the nose of State insurance regulators. The explanation is likely the secrecy which surrounds these policies, limiting knowledge of death payments to just the bank and the insurance company. » meme payé par les bailout et les compensations sont exempt d’impots« …

Autres banquiers, début 2014:

* Jan-Peter Schmittmann, 57 ans, ex PDG de l’Abn-Ambro
* William Broeksmit, 58 ans, ex ponte de la Deutsche Bank, spécialiste du risque et des CDS
* Mike Dueker, 50 ans, ex analyste Forex St Louis Fed, chef prévisionniste de Russell Investments
* Tim Dickenson, directeur de communications Swiss Re UK, mort suspecte.
* Edmund Reilly, trader à Vertical Groupe
* Richard Talley, American Title, avait une enquête de la SEC des assureurs sur le dos, mort suspecte.
* James Stuart, Wells Fargo, Citi.
* Adnan Sakli, banquier américain sulfureux

source