Page crée le : 18 mars 2014 à 8:24 -- dernière modification le : 19 octobre 2014 à 9:14

Pour qui voter le 25 Mai 2014 ?

Parce que « Changer l’Europe » est impossible…
Sortons de l’Union européenne !

La seule voie possible de sortir de l’Europe est d’aller voter sans se faire avoir par les pseudo partie politiques les quelles sont présenté par toutes les grands médias comme anti-européen, donc un partie politique en particulier est sur-médiatisé.

On ne restaure pas la démocratie en France non plus avec l’abstention, on réconforte plutôt l’oligarchie qui est entrent de nous préparer le grand marché transatlantique la quelle donnera le plein pouvoir aux multinationales qui auront la possibilité de condamner les états devant des tribunaux supra-nationaux, aux frais des contribuables .

L’Union Populaire Républicaine ou UPR est le seul partie politique qui propose la sortie de l’Europe tout légalement grâce à l’article 50 TUE.

Les prochaines élections européennes auront lieu le 25 mai 2014 en France, à l’exception de certains départements et collectivités d’outre-mer. Du 22 au 25 mai, les Européens sont appelés à choisir les 751 représentants qui siègeront au Parlement européen pour les cinq prochaines années.

Quel mode de scrutin pour les élections européennes en France ?

Le territoire français est découpé en 8 circonscriptions électorales : 7 pour la métropole, 1 pour l’outre-mer.

Liste des circonscriptions de la France
Circonscriptions                     Sièges                 Population
-  Nord-Ouest                           10                           9 150 000
-  Ouest                                           9                            8 000 000
-  Est                                                  9                            8 200 000
-  Sud-Ouest                              10                            8 200 000
-  Sud-Est                                     13                         10 800 000
-  Massif central-Centre        5                            4 500 000
-  Île-de-France                         15                          11 300 000  
-  Outre-mer                                 3                             2 500 000
source

Circonscriptions françaises aux élections européennes

Circonscriptions françaises aux élections européennes

L’élection a lieu à la représentation proportionnelle, suivant la règle de la plus forte moyenne, sans panachage ni vote préférentiel. Les sièges sont répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés.

Nouvelle venue dans le débat politique, l’Union Populaire Républicaine (UPR) rassemble des Français, de droite du centre et de gauche, dont les rangs grossissent rapidement. L’UPR est présidé par François Asselieneau.

L’UPR enregistre une croissance exponentielle avec 6210 adhérents , à jour de leur cotisation, le 19/10/2014 à 9H14.

dons-election-europeene-upr

Les adhérents de l’UPR refusent l’asservissement de la France, et ils se posent la question fondamentale qu’aucun parti ni aucun média ne veut poser : Avons-nous, oui ou non, intérêt à rester encore dans l’Union européenne ?

L’UPR, seul parti proposant par la voie démocratique de l’article 50 du T.U.E., la sortie de la France de l’Union Européenne.

L’UPR rassemble vraiment au-dessus du clivage droite-gauche

Presque tous les partis politiques affirment vouloir rassembler les Français. Mais aucun ne s’en donne les moyens puisqu’ils adoptent tous des alliances ou des discours qui divisent les Français selon les réflexes droite-gauche.

Tel n’est pas le cas de l’UPR qui ne s’intéresse qu’à rendre aux Français leur démocratie et la liberté de la France. C’est pour cela que l’UPR rassemble des Français de tous les bords politiques.

L’UPR est un parti de libération nationale, il n’a donc pas vocation à anticiper sur tous les choix que les Français feront démocratiquement une fois qu’ils auront recouvré leur souveraineté et leur indépendance.

Le programme de libération de l’UPR est inspirée par celui du CNR.
Téléchargez le programme de libération ici au format pdf.

L’Union Populaire Républicaine (UPR, France), le Parti de l’Indépendance (IPU, Finlande) et le Front Populaire Unitaire (EPAM, Grèce), trois organisations membres de la « Coordination d’Athènes » formée le 1er décembre 2013, ont annoncé leur participation aux élections européennes de mai prochain.
À cette occasion, elles renouvellent leur soutien mutuel et réaffirment leurs positions communes :

* Sortie de l’euro et de l’Union européenne ;

* Défense de la souveraineté populaire, de l’indépendance nationale, de la démocratie et du progrès social.

Les élections européennes constituent un moment privilégié pour faire connaître nos analyses et nos propositions à un large public, c’est le seul scrutin pendant lequel il est possible d’alerter les électeurs sur les enjeux cruciaux de la construction européenne. Nous devons donc profiter de cette occasion pour faire avancer notre combat en faveur du rétablissement de la démocratie dans nos pays respectifs, ce qui passe inévitablement par la sortie de l’UE et de l’euro.

Depuis un demi-siècle, l’histoire prouve bien que tous les projets ‘‘d’autre Europe’’ sont utopiques car ils se heurtent à la contradiction des intérêts nationaux. On le voit partout : sur le Pacte de stabilité, l’euro, le droit du travail, la guerre en Irak, les OGM, la concurrence fiscale, les délocalisations, la TVA, les fusions industrielles, etc.

La reprise en mains immédiate par la France de la défense de ses intérêts commerciaux à l’Organisation Mondiale du Commerce.
Ne laissons plus cette tâche décisive à des Commissaires européens qui favorisent les délocalisations dans notre dos ! Nous devons nous protéger du dumping monétaire, fiscal et social !

La sortie nécessaire de l’euro.
L’Euro ruine notre pouvoir d’achat, entretient le chômage, plombe nos entreprises, et accélère les délocalisations. Rétablir le franc, c’est évidemment possible, et c’est indispensable !

Le retrait indispensable de l’OTAN et de la Politique étrangère européenne.
Cette subordination honteuse grève notre budget de défense et nous entraîne dans des guerres illégales qui ne sont pas les nôtres.

Pourquoi faut t-il sortir de l’OTAN?

Je vous invité à regarder la vidéo suivante:
Michel Collon:  » L’Otan est une association de criminels  »

Comme le savent ceux qui nous suivent régulièrement, l’UPR compte présenter – dans les 8 circonscriptions inter-régionales – des listes aux élections européennes qui auront lieu le dimanche 25 mai 2014.

Que dit le président François Asselineau au sujet de la candidature de l’UPR aux élections européennes en 2014?

A ceux qui font mine de s’étonner qu’un parti anti-UE comme le nôtre participe à des élections européennes, nous répondons :

a)- que c’est un moyen pour nous de gagner en notoriété nationale,

b)- que nous avons des partis similaires dans d’autres pays d’Europe qui vont également se présenter pour sortir de l’UE (cf. notre participation au colloque de l’EPAM en Grèce en décembre 2013)

c)- que les élections européennes sont les seules élections où l’on peut voir surgir un mouvement anti-UE, comme l’a prouvé notamment le UKIP au Royaume-Uni par exemple (quoi que l’UKIP ait des différences substantielles avec nous, son atlantisme et son positionnement très à droite notamment, alors que l’UPR veille à rester au-dessus du clivage droite-gauche je le souligne de nouveau).

d)- que si nous ne nous présentions pas, nous laisserions la voie libre soit à l’abstention (ce qui ne gêne aucunement les européistes), soit à des mouvements-leurres comme le FN.

e)- enfin, que c’est la réponse logique à tous les partis européistes qui se présentent à nos élections nationales, en ayant à l’esprit l’idée de détruire la nation France de l’intérieur. Objectif explicitement énoncé désormais par EELV.

Puisque les européistes participent aux élections nationales avec pour objectif de détruire la nation française, nous allons nous présenter, nous, aux élections européennes avec pour objectif de détruire l’UE.

– fin de citation et source

COMMENT FONCTIONNE LA CAMPAGNE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES ?

Les élections européennes, qui ont pour objet d’élire 74 parlementaires français pour le Parlement européen, se dérouleront le dimanche 25 mai 2014, sous forme de scrutin de listes dans 8 circonscriptions interrégionales, qui n’ont pas d’autre existence que pour ces élections.Ces 8 circonscriptions sont les suivantes :

  • Nord-Ouest (Régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie) : 10 sièges 
  • Ouest (Régions Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes) : 9 sièges
  • Est (Régions Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine) : 9 sièges  
  •  Sud-Ouest (Régions Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées) : 10 sièges
  • Sud-Est (Régions Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes) : 13 sièges  
  •  Massif central-Centre (Régions Auvergne, Centre, Limousin) : 5 sièges
  • Île-de-France (Région Île-de-France (Paris inclus) et Français établis hors de France ) : 15 sièges
  •  Outre-mer (Ensemble des Départements et Collectivités d’outre-mer) : 3 sièges
Les 16 têtes de liste de l’UPR ( à partir de la page 28)

Un mouvement politique peut ne pas se présenter dans les 8 circonscriptions. Cependant, l’UPR souhaite le faire, d’une part parce que nous avons des militants dans toutes les régions et que la constitution de nos 8 listes est achevée, d’autre part parce qu’une présence nationale dans toutes les régions de France et d’outre-mer devrait nous permettre d’accroître de façon significative notre notoriété nationale.  Lire la suite …

== RAPPELS IMPORTANTS ==

1) LES BULLETINS DE VOTE UPR SERONT DISPONIBLES DANS TOUS LES BUREAUX DE VOTE.

2) ATTENTION À NE PAS CONFONDRE LES PROFESSIONS DE FOI ET LES BULLETINS DE VOTE : il faut glisser seulement le bulletin de vote dans l’enveloppe électorale et surtout pas la profession de foi

3) EN CAS DE NÉCESSITÉ ABSOLUE -et seulement dans ce cas-, NOS ÉLECTEURS PEUVENT TÉLÉCHARGER ET IMPRIMER NOS BULLETINS DE VOTE UPR.