maire

Frédéric Robert, maire de Monêtier-Allemont (Hautes-Alpes), claque la porte des Républicains, adhère à l’UPR et parraine François Asselineau pour la présidentielle.

Frédéric Robert, maire de Monêtier-Allemont (Hautes-Alpes), claque la porte des Républicains, adhère à l’UPR et parraine François Asselineau pour la présidentielle.